Archives mensuelles : octobre 2013

Première réunion de l’association ADEL

Cette réunion s’est tenue à Plessé (Loire-Atlantique), devant une cinquantaine de personnes toutes très concernées par les problématiques abordées par ADEL : entrepreneurs, élus, représentants des partenaires d’entreprise (expert comptable, organismes bancaires…), personnes d’expérience sur le plan professionnel.

Après une première présentation d’ADEL faite par Mme Nicole Camus, M. Didier Bourjon a déroulé les raisons et le projet l’association. En quelques considérations chiffrées, le décor était planté, et la perspective tracée. Sont venus ensuite les témoignages d’entrepreneurs sur leur parcours, avec leurs difficultés comme leurs espoirs, et l’apport décisif qu’ils ont pu recevoir de Mme Camus à certains moments cruciaux de leur développement.

Ces témoignages ont parfaitement illustré le projet d’ADEL, qui combine la reprise de l’expérience probante de Mme Nicole Camus, et les ouvertures et extensions que maîtrise M. Didier Bourjon.

C’est que l’économie locale représente 68% des emplois en France, et qu’elle est assumée pour l’essentiel par de très petites entreprises de moins de 10 salariés (en Loire-Atlantique, 92% des entreprises ont moins de 10 salariés !).

De part leur petite taille, ces entreprises se retrouvent souvent en difficulté par rapport aux obligations administratives, fiscales et techniques qui sont exigées d’elles. Les aides en la matière sont certes multiples, mais éparpillées, complexes, et se limitent trop souvent à un coup de pouce au lancement, sans suivi. Si l’on veut un développement économique local fort et durable, il faut accompagner ces entreprises tout au long de leur vie, de leur création à la mise en place d’une gestion solide et performante — sans oublier de soutenir celles qui se retrouvent en difficulté.

Proposer des services personnalisés, adaptés à chaque cas, en favorisant les synergies et en regroupant ce qui peut l’être, c’est le but de l’association ADEL ; mettre l’expérience et les acquis de tous au service de la reconstruction d’un tissu social et économique enraciné localement et performant, c’est son objectif.

A la fin de la réunion, un verre de l’amitié a été l’occasion de nombreuses discussions fructueuses et tournées vers l’avenir : la synergie entre les forces vives de chaque territoire qu’ADEL appelle de ses vœux était déjà en marche !